HORATIO

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2014

Chez Yaughan, une mise en pièce d'Hamlet en 5 passages à l'acte


But what am I going to read for the 400th anniversary of shakespeare's death? At Yaughan ( 2014 )

Remember: on February 14th, 1602 - The day of St Valentin - two gravediggers dig the grave of the young person Ophélie. One of them part at Yaughan to look for some wine. Along the way, he meets the procession, and in the inn, he meets Raynaldo who has in mind a secret project: avenge the death of his master Polonius. But when the second gravedigger runs up to the inn, it is to reveal the project of murder of Prince Hamlet finalized by king Claudius. No possible doubt, he them heard in the cemetery: Laërte will be the instrument of the plot and while waiting for Gertrude has to make watch his son.
Yaughan, both gravediggers and customers of the inn - of whom certain Will who installed his troop at Yaughan since the scandal of the Murder of Gonzague played for the Twelfth Night - all thus decides to check this machination. They leave in front of, while Yaughan closes the inn; but he is allowed be a surprise by Fortinbras who invests the inn to wait for the signal of certain Osric and invade the castle of Elseneur.
Meanwhile, our two gravediggers have the brilliant idea to knock out both English ambassadors come announce the death of Rosencrantz and Guildenstern. They put on their clothes and escort Will up to Prince Hamlet to warn him against a project of attack. Our two false ambassadors do not have time to intervene. Raynaldo, the dagger in the hand appears. Will intervenes and takes the stab …
The continuation? You believe to know it! Hamlet goes to the front of his fate to face Laërte in duel; and both gravediggers have other alternative no than to fill the mission of the English ambassadors. It is without taking into account my overflowing imagination. Because during the Hamlet: Horatio (to appear), Fortinbras seizes the power, certainly, but with the intention to lead the investigation to legitimize its crowning which will take place in the presence of his uncle, King Norvège of Norway. But that, it's a different story …

Sylvain

Après trois années de recherches, je suis passé à l’acte. Je raconte cette histoire du point de vue des fossoyeurs qui vont à la taverne, Chez Yaughan, pour chercher du vin. Un régal !
Résumé alléchant de la pièce (synopsys) :

Un certain Will s’est installé chez Yaughan depuis que «Le meurtre de Gonzague» a été joué à Elseneur. Vue la tournure des événements, il estime sa carrière compromise. Ce 14 février 1602, alors qu’il travaille à l’écriture d’une pièce de théâtre qu’il a intitulée: «Amlodi, Prince d’Italie», un fossoyeur vient chercher du vin et annonce l’enterrement d’Ophélie. Les clients parlent des rumeurs d’illégitimité d’Hamlet qui circulent en Danemark, quand arrive Reynaldo, le serviteur de Polonius, qui s’est juré de venger son maître. Avant de partir retrouver la procession, il remet les pendules à l’heure quant au suicide d’Ophélie. Le deuxième fossoyeur revient affolé pour chercher de l’aide, car la procession arrive droit sur Hamlet et Horatio. Mais personne ne bouge, jusqu’à ce qu’il révèle un complot contre le Prince Hamlet; il a entendu Claudius et Gertrude parler avec Laërte. Yaughan, Will et les fossoyeurs décident d’intervenir pour enrayer cette machination.


Pour écrire cette histoire, je suis parti du point de vue des fossoyeurs qui vont à la taverne pour chercher du vin pendant la scène du cimetière. La mémoire de tous les personnages principaux de la pièce de Shakespeare, est honorée. Et pourtant vous n’y rencontrerez que les personnages secondaires.

Les amoureux de la langue de Shakespeare, y retrouverons le verbe, traduit bien sur, cuisiné à la sauce Yaughan, mâchouillé dans la bouche d’autres personnages ou servi dans un crâne.

Les passionnés d’escrime y retrouverons le duel du « Fratricide puni » et des perspectives nouvelles de jeux scénique.

Les passionnés par cette pièce de Shakespeare y découvriront une nouvelle théorie sur l’illégitimité d’Hamlet.

Mais avec cette mise en pièce, je suis loin d’avoir dit mon dernier mot. J’ai d’autres projets d’écriture sur le même « thème ».

Vous allez découvrir un théâtre dans le théâtre des plus savoureux.

Qu'on se le dise!


Les commentaires sont fermés.